Expérimentation dans la terminale S de Madame P.

Le dispositif a été pensé et développé pour le premier degré.

Mais rien n’indique que la démarche d’essais-erreurs ne soit pas aussi appropriée pour le lycée.

Aujourd’hui, dans la classe de terminale S de Madame P. , au lycée d’Estiennes d’Orves de Nice, les élèves ont essayé de compléter des cases pour que les produits en lignes et en colonnes correspondent.  Petite différence avec les matrices du CM2, les nombres étaient complexes et l’on mélangeait les écritures algébriques et exponentielles.

Les élèves ont cherché activement et trouvé beaucoup de belles solutions. Des connaissances simples (par exemple le produit d’un complexe par son conjugué est égal au module au carré) se sont renforcées.

Une expérimentation concluante…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *